Benjamin Biolay, Poète du mois de décembre: sérieux, triste, ampoulé mais tellement grand!

Publié le par Fabrice D

Benjamin Biolay, Poète du mois de décembre: sérieux, triste, ampoulé mais tellement grand!

Benjamin Biolay s’est fait connaître grâce à ses collaborations avec des stars (Vanessa Paradis, Henry Salvador entre autres).

Il s’est ensuite lancé dans une carrière solo. La filiation avec Gainsbourg est frappante: spleen à la Gainsbarre, des textes plutôt parlés que chantés, duos fréquents...

Le lyonnais, doux et amer, essaie d’aborder l’amour, la déchéance, etc… avec poésie.  Il habite  la planète de la mélancolie. La répétition de ce thème, rend son style souvent un brin trop poseur, trop sérieux. 

Benjamin Biolay, BB pour les intimes ne passe pas pour un bout en train. Ces chansons font une part belle aux ruptures amoureuses, au spleen ...

« Mais on reste Dieu merci, à la merci de » BB.

Il  chante  une poignée de morceaux vraiment immenses disséminés au milieu d’autres juste bons.  En écoutant le Dandy torturé, et en particulier dans  son album  éponyme La Superbe, avec les titres comme Brandt Rhapsodie et Ton héritage on a  vraiment la chair de poule.
Benjamin Biolay est donc un grand poète.

Brandt Rhapsodie - Benjamin Biolay et Jeanne Cherhal

BB n’est pas qu’un chanteur et un parolier mais demeure aussi un grand compositeur. Le charme de Palermo Hollywood ne réside pas  que  dans les textes, ici,  plutôt anodins. Son dernier album demeure cependant une grande réussite. De superbes mélodies, nous transportent réellement à Buenos Aires. L’ancien romantique, dans cette ville,  a mélangé son style avec des sonorités latines.

Un cocktail qui lui réussit!  D’ailleurs, BB semble assagi moins mélancolique, l’Amérique du Sud l’a presque rendu joyeux.

Publié dans poètes du mois, Chanson

Commenter cet article

Rouvier 27/12/2016 18:24

Sérieux , triste dans ces textes mais jamais dans ces dialogues. Bravo pour cet article, cette approche moderne de la poésie.