N°100

Publié le par Les Poètes en Berry

21 janvier 2020 Johannesburg, un orage tombe sur l’aéroport, je m’apprête à prendre l’avion pour Roissy. J'entends parler d’un mystérieux virus qui sévirait en Chine, rumeur ou plaisanterie ?… plaisanterie ? Pas pour longtemps…

12 mars 2020 - premier cas de Covid à Bourges, nous interrompons définitivement le Printemps des poètes
commencé trois jours plus tôt.

27 mars 2020 - pour combler le vide du confinement, je propose, pour un mois ou deux, de remplacer la Lettre trimestrielle de vingt pages sur papier par une lettre hebdomadaire numérique de dix pages. Elle s’intitule Restons chez-nous. Elle prendra une dizaine de titres différents, avant, faute d’imagination, de retrouver son titre originel La Lettre des Poètes en Berry.

11 février 2022 – Voici donc la centième Lettre. J'ai la faiblesse (ou la prétention) de croire qu'elle est appréciée, particulièrement des amis qui sont isolés. De là à penser que vous lisez les dix pages chaque semaine.... Nous en reparlerons. Ce n'est pas très important.

Et maintenant ? L'objectif de toute association est de rassembler des hommes et des femmes de toutes origines, de toutes générations autour d’un intérêt commun, pour nous : la Poésie. Depuis deux ans, c’est pratiquement la seule activité associative en dehors de la Semaine de la poésie d’octobre dernier. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire cette Lettre, peut-être à la partager avec d’autres. J'imprime les quatre  numéros du mois que j'adresse à ceux qui n’ont pas Internet.

On continue…
- Sachez que vous lisez la millième page de la Lettre des Poètes en Berry spéciale pandémie.
- Sachez que nous avons publié plus de deux mille poèmes…
- Sachez que nous avons l'intention de continuer, nous, c’est d’abord vous par vos textes, Ginette, notre secrétaire, qui corrige inlassablement mes fautes de saisie, ses remplaçants occasionnels, Véronique  Massacret, Didier Trumeau, Sophie Rafaitin…

En conclusion
J’adresse mes remerciements à celles et ceux qui nous ont rejoints, des quatre coins du Berry, de Mende, de l’Aveyron de Strasbourg et d’ailleurs. Cette Lettre est un vrai lien social, une main tendue entre nous, un souffle d’amitié... Je suis convaincu que demain sera plus beau qu'hier et je vous invite à poursuivre l'aventure..

A la semaine prochaine.



Jean Pierre Mercier
06.85.07.75.88
jeanpierremercier2@gmail.com

Publié dans Messages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article